Projet Aliens Résistance.

Projet Aliens Résistance.
Playlist Documentaires, cliquer sur l'image ici au-dessus.

dimanche 16 juillet 2017

Aux Etats-Unis et au Pérou, les OVNIs en campagne.

Hillary Clinton au "Jimmy Kimmel Show" le 24 mars dernier.

Fin mars, Hillary Clinton a de nouveau abordé la question des OVNIs au Jimmy Kimmel Show. Presque au même moment, au Pérou, un autre candidat en campagne, l'ancien président péruvien Alejandro Toledo a évoqué les extraterrestres lors d'une conférence de presse.

Motherjones est un excellent magazine d’information américain, très ancré à gauche, qui n’aborde que rarement la question des OVNIs. Pourtant, le 25 mars, Motherjones, a titré : « Hillary Clinton est sérieuse à propos des OVNIs. » Le magazine évoque un récent passage de la candidate démocrate au Jimmy Kimmel Show où elle a de nouveau évoqué le sujet des Objets Volants Non Identifiés. Revenant sur la déclaration de Bill Clinton, assurant qu’il avait fait des recherches infructueuses sur les OVNIs quand il était à la Maison Blanche, elle a promis que cela ne l’empêcherait pas de fouiller à son tour… Une façon, peut-être, de laisser entendre que son époux n’avait pas mis toute l’énergie et la conviction nécessaires dans ses investigations.
Hillary Clinton a même fait preuve d’une expertise sur la question qu’on ne lui connaissait pas : « Le terme scientifique pour parler des OVNIs est PAN, Phénomène Aérien Non-identifié. » La candidate démocrate a sans doute été briefée, elle, qui il y a quelques semaines encore rebaptisait encore la Zone 51, Zone 54 … Mais l’identité du briefeur ne laisse pas de place au doute : il s’agit de l’incontournable John Podesta, son directeur de campagne et inlassable promoteur de la déclassification au plus haut niveau du dossier OVNIs.


L’ancien président du Pérou de 2001 à 2006 Alejandro Toledo, a fait une étrange déclaration lors d’une conférence de presse : « Quand j’ai été interviewé par CNN hier, j’ai abordé un thème qui peut sembler bizarre ou relever de la science-fiction mais qui ne l’est pas : les extraterrestres ». Puis, le candidat est passé sans transition à un autre sujet comme on le constate dans la vidéo ci-dessous:


Source

samedi 15 juillet 2017

La fusion de deux trous noirs fait à nouveau trembler la Terre


La détection, aux Etats-Unis, de minuscules distorsions de l’espace-temps causées par la danse des deux « gloutons de l’espace » constitue une prouesse technologique.
Et de trois. Jeudi 1er juin, la collaboration internationale LIGO/Virgo a publié sa troisième observation d’une paire de trous noirs orbitant l’un autour de l’autre.
Ces gloutons de l’espace – trente fois plus lourds que le Soleil, mais cinq mille fois plus petits –, en spiralant l’un vers l’autre, ont fini par ne plus faire qu’un, donnant naissance à un nouveau trou noir, plus léger que la somme des masses de ses deux parents.
L’énergie perdue, équivalente à celle de deux Soleils, a distordu et secoué l’espace-temps, tel un veau en gelée tremblotant quand il arrive sur une table.
Cette vibration, dite onde gravitationnelle, s’est propagée jusqu’à la Terre, où elle a été détectée dans deux instruments géants, LIGO, situés aux Etats-Unis à 3 000 kilomètres l’un de l’autre.
Le 11 février 2016, les mêmes équipements avaient pour la première fois tremblé sous l’effet du passage d’une onde gravitationnelle, constituant une découverte majeure promise au prix Nobel.
Elle confirmait à la fois une prévision d’Albert Einstein vieille d’un siècle, l’existence de trous noirs lourds et la maîtrise technique impressionnante des détecteurs.
Lire aussi :   Les ondes gravitationnelles détectées un siècle après avoir été prédites
Plus lourds que le soleil
Ces derniers sont constitués chacun de deux « bras » de lumière perpendiculaires et longs de quatre kilomètres. La précision sur ces longueurs est telle qu’elle équivaut à connaître la distance Terre-Soleil (environ 150 millions de kilomètres) à un atome près.
Tel un acrobate perché sur le sommet d’une montagne en balançant ses bras, LIGO est en équilibre, prêt à basculer dès que le moindre souffle d’une onde gravitationnelle agrandit ou diminue la taille d’un de ses bras.
A condition aussi de savoir trier dans tout un tas d’autres perturbations, comme le passage d’un avion, le bruit des vagues ou la chute d’un arbre…
C’est cet exploit qu’ont réussi de nouveau les chercheurs.

Les deux trous noirs responsables de la dernière secousse, arrivée le 4 janvier 2017, sont plus petits que la première paire mais plus gros que la seconde du 26 décembre 2015. Ils pèsent respectivement 31 fois et 19,5 fois plus lourd que le Soleil, comme les chercheurs l’expliquent dans le journal Physical Review Letters du 1er juin. Ils sont aussi plus éloignés de nous que les précédents couples, à environ trois milliards d’années-lumière, contre moins d’un milliard pour celui annoncé en 2016.
« Trois détections, c’est peu mais cela nous dit qu’il y en a toujours à découvrir », estime Gabriela Gonzalez, l’ancienne porte-parole de LIGO, qui rappelle qu’en fait, les scientifiques n’ont bénéficié que de soixante-dix jours d’expériences depuis fin 2015, compte tenu du fait que les deux détecteurs doivent fonctionner ensemble et qu’il y a eu un long arrêt pour travaux en 2016.
« On est heureux, la famille s’agrandit », ajoute Nicolas Arnaud, chercheur au CNRS détaché à Virgo, l’instrument installé en Europe qui espère fonctionner de concert avec LIGO dans quelques semaines. « Nous confirmons l’entrée dans une nouvelle ère de l’astronomie », a déclaré David Shoemaker, le porte-parole de LIGO, lors d’une conférence de presse téléphonique. Depuis la première annonce de février 2016, la collaboration a publié près de trente articles. Le premier a été cité par 700 autres publications de recherche.
Chercheurs perplexes
Les chercheurs sont d’autant plus satisfaits qu’ils ont mis la main sur des systèmes de trous noirs qu’ils ne soupçonnaient pas avant 2016. Par définition, les trous noirs ne se voient pas, mais l’effet qu’ils exercent sur la matière environnante trahit leur présence, par exemple par l’émission de rayons X. Des sources « légères », de l’ordre de quelques masses solaires, ont ainsi déjà été repérées, tout comme des géantes, plusieurs millions de fois plus lourdes que notre étoile, au cœur de certaines galaxies.
Les proies de LIGO/Virgo sont donc intermédiaires et laissent toujours perplexes les chercheurs quant à leur origine. Ont-ils été créés séparément avant de se rapprocher ? Ou bien sont-ils issus d’un système binaire d’étoiles qui, en fin de vie, ont terminé en trous noirs ? Y a-t-il eu implosion ou explosion en supernova lors de l’apparition de ces gloutons ? Ou bien encore, seraient-ils des reliques de fluctuations du vide primordial aux tout débuts de l’Univers, comme l’avait notamment prévu Stephen Hawking en 1974 ?
« Selon moi, c’est tout à fait compatible avec le scénario de l’implosion d’étoiles contenant moins de métaux que notre Soleil. La surprise c’est plutôt qu’on les ait vues si vite dans les instruments ! », estime Frédéric Mirabel, chercheur au Commissariat à l’énergie atomique (CEA), spécialiste des trous noirs.
Mais les équipes de LIGO/Virgo se refusent à trancher entre telle et telle hypothèse

source

http://www.lemonde.fr/cosmos/article/2017/06/01/la-fusion-de-deux-trous-noirs-fait-trembler-a-nouveau-la-terre_5137280_1650695.html

mardi 11 juillet 2017

La création de la vie & religion sumériens.

Cliquez sur l'image ici au-dessus.
Depuis très longtemps tout c'est guerres, c'est luttes acharnées pour avoir raison sur tel religion.
Pour moi il est possible que les ancienne écritures, sont été utilisé pour en faire une qui contrôle les masse.
Bien-sure cette information est à prendre avec des pincettes, il y des gens qui sont mort pour moins que ça, lol , non c'est vrai.
Quelque informations sur c'est sujets TABOU.

dimanche 2 juillet 2017

mise à jour - deux informations

Un «vaisseau mère» filmé en direct de la station spatiale internationale ? (VIDEO)
ET
OVNI : une vidéo de la NASA ravive les croyances autour d’une existence extraterrestre

LIEN-





PS - Autre sujet , 
-Fait attention au gens qui demande des donations, pour des recherche d'une découverte;
En ce moment c'est une mode de demander de l'argents au gens, pour une ou des découvertes.
Vous le savez trop bien si tel preuve ou preuves existe, une autorité quelconque viendra la prendre. Même une preuve ADN n'est pas une preuve en soit. lien et GOOGLE .
Faire c'est propre recherche est primordiale, pare se que voire des preuves, et des analyse poussée,et si et la c'est bien beau.
Pour moi c'est tellement gros comme une maison, que je la voit venir la connerie.
Rappelez vous, tout les découvertes que les archéologue qui ont trouver tellement des preuves eux aussi, sa na jamais convaincu le monde entier.
C'est vrai non.
Sur ce les gens du monde, faites ATTENTION à vous. ;)

mercredi 28 juin 2017

Mise à jour du site - du mercredi 28 juin 2017.

https://sites.google.com/site/projectaliensresistance/home-page-projet-aliens-rsistance/projet-aliens-resistance-news-informations